logo

Travaux d'extension de la Gendarmerie

POSE DE LA PREMIÈRE PIERRE : Réhabilitation et extension des locaux de la gendarmerie. Création de nouveaux logements.

Ce samedi 14 septembre, Jacqueline GOURAULT, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, Marc FESNEAU, ministre auprès du Premier Ministre, chargé des relations avec le Parlement, Romain DELMON, secrétaire général de la Préfecture de Loir-et-Cher, Raymond GERVY, maire de Mer, les élus et représentants des forces de l’ordre, ont effectué la pose de la première pierre de la réhabilitation de la Gendarmerie de Mer ainsi que la création de 9 logements.

Contexte

Suite à la réorganisation territoriale des services de Gendarmerie ayant entraîné la fermeture de la Gendarmerie de Muides-sur-Loire en décembre 2012. L’effectif de Gendarmerie n’a cessé d’augmenter à Mer. Les locaux actuels ne répondaient plus aux besoins de services. C’est pourquoi, la municipalité, propriétaire des bâtiments, a lancé en 2014 les études pour agrandir la Gendarmerie de Mer. Fin 2017, dans le cadre de la sécurisation du territoire, un changement de référentiel du Ministère de l’Intérieur a occasionné des modifications importantes du projet. Une fois la copie revue par la Ville et validée par les services concernés, le projet est enfin lancé.

Le projet

L’approche globale aura été de proposer une organisation claire, fonctionnelle et proche des besoins quotidiens des gendarmes et des usagers.

Sans remettre en question l’histoire architecturale de cette gendarmerie, l’idée d’offrir sur le site historique de cet équipement essentiel pour la population, un renouveau, a forgé la volonté de faire la démonstration que le passé peut s’inscrire dans l’avenir sans conflit. Partant du constat sans conteste que les locaux actuels sont trop exigus pour les usages d’aujourd’hui, il a été imaginé d’articuler le projet autour des locaux actuellement les plus obsolètes, mais qui sont aussi les plus emblématiques d’une gendarmerie comme l’accueil des personnes en détresse et la prise en charge des mis en cause.

L’actuel bâtiment sera symboliquement le point d’ancrage, le pivot du nouvel ensemble de cette nouvelle gendarmerie.

Tout en respectant l’exigence du maintien du service public, le projet propose de créer deux extensions autour de l’actuel brigade.
Le bâtiment pôle judiciaire/locaux de services neufs sera positionné à droite de l’existant. Ces locaux, conformes aux exigences du cahier des charges des services de Gendarmerie, seront plus confidentiels, plus adaptés aux besoins d’aujourd’hui. Ce pôle sera rattaché aux actuels garages par un sas.

Au premier plan de cette extension seront disposés les locaux de services, garages et stockages. Ainsi cette configuration offrira la possibilité de protéger partiellement l’accès au pôle judiciaire, au second plan, tout en étant à proximité des bureaux.
L’autre extension concernera la zone d’accueil du public et des bureaux supplémentaires, elle sera positionnée à gauche des locaux actuels. Placée en premier plan elle offrira un accès parfaitement identifiable par l’ensemble des usagers depuis la rue.
L’ensemble des anciens locaux actuels sera restructuré afin d’offrir des espaces de travail confortables et surtout plus nombreux pour accueillir tous les gendarmes actuellement en poste, et ce entièrement au rez-de-chaussée.

Pour terminer, cette opération sera aussi l’occasion d’offrir 9 nouveaux logements neufs, individuels sur l’arrière du terrain. Ces logements, modernes, économes en énergie, pensés comme de petites habitations de quartier, offriront des espaces individualisés permettant aux gendarmes de profiter de leurs familles en toute tranquillité.

Livraison prévue : Décembre 2020

Financement
Montant d’opération : 2 215 699,11 €HT
DETR : 40%
ETAT : 20%
Ville de Mer : 40%