logo

Frelon asiatique - Mode d'emploi

Le redoutable frelon asiatique a fait son apparition en France voici quelques années. En seulement 10 ans, il a colonisé 70 % de la France.

Pour limiter sa propagation, il est important que les particuliers disposent des pièges à son intention dans leur jardin.

Pourquoi les piéger ?

Ce frelon fait festin des abeilles, déjà menacées. Une dizaine de ces insectes suffit à anéantir une ruche. Ce frelon s’en prend également aux autres insectes pollinisateurs, ce qui constitue une véritable catastrophe pour les écosystèmes. D’autant qu’avec son dard capable de traverser une épaisseur de 6 mm, cette espèce est agressive envers l’homme : ses piqûres sont très douloureuses et, suffisamment nombreuses, elles peuvent être mortelles.

Savoir le reconnaître

Le frelon asiatique ne présente qu’un seul anneau Jaune-orangé au niveau de l’abdomen.

Les bons réflexes

Utilisez les pièges à frelons aux bonnes périodes

Il faut commencer très tôt dans la saison, en particulier si la température remonte en février afin de piéger les reines fondatrices qui sortent d’hibernation dès les premières douceurs de fin d’hiver.
Ces reines fondatrices qui sont à l’origine de chacun des nids de l’année peuvent être piégées dès le 1er février jusqu’ à fin avril.
Maintenir les pièges jusqu’à fin novembre.

Installez vos pièges à frelons asiatiques

Placez un ou plusieurs pièges, selon la taille de votre jardin.
Placez les pièges en hauteur plutôt dans des endroits ensoleillés.
Placez-les en dehors des endroits assidûment fréquentés (terrasse, entrée de la maison, terrain de jeux des enfants…)

Maintenance et nettoyage de vos pièges

Au bout d’un moment, votre piège est « saturé » de frelons et ne fonctionne plus. Cependant certains frelons peuvent être encore vivants à l’intérieur. Prenez des précautions pour vous en débarrasser sans risques : Placez le piège dans un seau ou une bassine par exemple pour noyer les frelons et attendez quelque temps pour nettoyer et remettre en place le piège.

Destruction des nids

Si vous en repérez un, contactez un professionnel, il interviendra en toute sécurité pour le supprimer.
Nous vous déconseillons de supprimer les nids par vous-même. Il est préférable de les faire supprimer avant la fin juillet et la naissance des futures reines ou avant l’essaimage, c’est-à-dire avant que les reines et les mâles ne quittent le nid à la fin de l’été. Supprimer un nid en hiver est inutile car c’est un nid déserté.

Télécharger la plaquette complète pour en savoir plus

Plaquette des bons réflexes (13 Mo)